Chamois et Isard
Webalpes chamois et isard
 
Nombre de visiteurs
Webalpes chamoiss Webalpes chamoiss Webalpes chamoiss Webalpes chamoiss Webalpes chamoiss Webalpes chamoiss
webalpes Chamois et IsardLe chamois et l'isard ont de tout temps fasciné l'homme. Ils sont, avec le bouquetin, les mammifères les plus célèbres des hautes terres. Leur domaine de prédilection : les forêts d'altitude, les alpages tout comme les rochers et les falaises à pic.

webalpes Chamois et IsardLeur remarquable adaptation aux milieux extrêmes, leur vivacité et leur grâce ont exercé sur les êtres humains un attrait irrésistible, fait d'admiration.

Comment en effet ne pas être subjugué par ces sublimes créatures, capables de remonter au galop, les pentes les plus abruptes et de parcourir d'une seule traite et en peu de temps une distance qui demanderait des heures d'efforts à l'homme le mieux entraîné ? Sans parler de leur maestria légendaire dans les falaises et les rochers.

Voir vivre le chamois et l'isard en pleine liberté est passionnant et cela toute l'année. Cependant, la meilleure époque est l' automne et le début de l'hiver. Les animaux sont alors superbes dans leur pelage qui se découpe sur la neige. C'est aussi la période du rut pendant lequel les boucs font preuve d'une très grande et spectaculaire activité.

Quelle que soit la saison, il faut partir très tôt, avant l'aube de préférence, afin d'être au plus tard sur place au soleil levant. Il faut essayer de repérer les hardes au préalable, la veille par exemple.

webalpes Chamois et IsardDans les parcs et réserves bien peuplés où les animaux sont moins farouches, on peut les observer directement à partir des sentiers.

Sur le terrain, lors des déplacements, des indices de présence, comme les laissées et les traces, peuvent faciliter la découverte. Approcher les chamois et isards sans les déranger et sans les faire fuir conditionne toute observation de qualité. La saison joue aussi un rôle. A la fin de l'hiver, quand les animaux sont fatigués, amaigris, affamés, l'approche est parfois plus facile.

Le chamois et l'isard sont devenus au fil du temps les symboles de la montagne. On ne conçoit plus aujourd'hui la montagne sans eux. Et rares sont les massifs qui ne les abritent pas. On compte en France 60 000 chamois dont 40 000 dans les Alpes et 15 000 isards dans les Pyrénées.
Accueil