Foulque
Webalpes foulque macroule
 
Nombre de visiteurs
Webalpes foulques Webalpes foulques Webalpes foulques Webalpes foulques Webalpes foulques Webalpes foulques
La Foulque macroule fait partie de la famille des rallidés (râles, gallinule et marouettes). Ce gros oiseau noir au bec blanc prolongé d'une plaque frontale arrondie de la même couleur, est une cousine germaine de la Poule d'eau.

Webalpes foulque macroule Elle est cependant d'une taille plus forte et son comportement est différent. Sa silhouette générale, sur l'eau, la fait aisément confondre avec un canard, car elle a un corps de canard avec un bec pointu, des yeux ronds et rouges, des rémiges secondaires bordées de blanc et des pattes verdâtres.

Son nom latin suggère qu'il s'agit d'un "oiseau de mer en habit de deuil".

Il n'est pourtant pas exclusivement marin et peuple aussi les grandes étendues d'eau, les lacs, les gravières, mais aussi les pièces d'eau des parcs.

Comme la Gallinule, de la même famille, la Foulque arpente aussi les berges herbeuses. Elle aime les eaux calmes, peu profondes où la nourriture est abondante.

La Foulque macroule installe son nid flottant en pleine eau, visible et vulnérable à souhait. Pour se nourrir, la Foulque est capable de barboter, de plonger, de picorer ou de pâturer.

Uniquement rencontrée comme migratrice au siècle passé, la Foulque est aujourd’hui l’un des hivernants les plus abondants sur nos lacs (environ 8000 individus sur le Léman en janvier).

Le vol de la Foulque paraît maladroit et l'envol nécessite une course d'élan sur l'eau. Elle court en frappant des pieds sur l'eau avant un envol laborieux.
Accueil