Hermine
webalpes hermine
 
Nombre de visiteurs
Webalpes hermine Webalpes hermine Webalpes hermine Webalpes hermine Webalpes hermine Webalpes hermine
L'hermine comme de nombreux animaux, des plus primitifs aux plus évolués, se nourrit d'autres espèces animales.

C'est un véritable plaisir que d'admirer l'hermine, élégante, vive et insaisissable. Ce petit prédateur est toujours en mouvement, en alerte ! Sa vue, son ouïe et son odorat sont d'ailleurs excellents.

Webalpes hermineWebalpes hermineLe nom de carnivore - mangeur de chair - évoque cependant, pour la plupart d'entre nous, un groupe de mammifères auquel appartiennent nos chats et chiens familiers.

Cet ordre qui représente 18% des mammifères actuels, comprend des animaux aussi diffèrent par leur taille que la belette, dont les femelles pèsent à peine plus de 40 grammes, et l'ours Kodiak, le géant, qui atteint huit cent kilos.

Webalpes hermineCes petits mammifères forment la famille des mustélidés, martre, fouine, zibeline, hermine, belette, putois, et vison en sont les espèces les plus connues.

L'hiver, dans le froid lorsque de nombreuses régions en altitude sont couvertes d'un manteau neigeux, l'hermine part à la chasse au gibier.

Son long corps mince, ses courtes pattes lui donnent une allure élégante et élancée, surtout lorsqu’elle se déplace avec de jolis petits bonds gracieux.

C’est sa blancheur immaculée, qui fait ressortir ses petits yeux noirs, et son nez de la même couleur lui vaut une renommée universelle.
Accueil